Mail RSS

Pascal Rinaldi, le poète des abîmes…

Pascal Rinaldi, libraire, pour faire sérieux, a quitté les livres pour enrober les mots de sons en devenant auteur, compositeur, interprète, et arrangeur. Il le fait pour lui ou collabore à d’autres projets, musicaux, théâtraux, au gré de ses rencontres, par plaisir ou parce qu’il faut bien manger. Et oui !…

Poète, il est comme bien des artistes suisses, ignoré du grand nombre. Il est pourtant titulaire d’un prix littéraire de poésie obtenu à 16 ans, d’un premier prix du concours de la Chanson française à Montreux en 1978, a fait les premières parties de Debronckart, Catherine Sauvage, Moustaki, Bachelet, Reggiani, Brigitte Fontaine… Il a représenté la Suisse au Festival mondial de la chanson au Québec en 1991 et au Gala de la chanson francophone au Sénégal, en 1994. Côté disques, il réalise “Squatter de cœur” en 1987, “Sékilom” en 1990, “Retour à l’innocence” en 1992, “Gémo” en 1995, “Ubu partout” en 1998,”Le diable par la queue” en 2000 et “L’inconsolable besoin de consolation” en 2002, “au delà de cette limite” en 2008 et “Passé le le Zénith” en 2011.

D’humeur mélancolique, parfois libertine, passant de la tendresse à des cris profonds, appelant à l’amour toujours, Pascal Rinaldi tombe dans les abîmes et nous appelle à vivre…

Site de l’artiste
Soundcloud
Facebook

Ribaldi au delà de cette limite

écrit par Babeth

Babeth

Share Button

Laisser un commentaire